Celine Jung Loriente

 
Omnes docet ubique - Enseigner à tous et partout

Dernières publications

  • Avec Jacqueline De Bony, « L’autorité, un point névralgique dans le choc des normes », 2021, in : Fabienne Berton (dir.), Faire famille aujourd’hui. Normes, résistances et innovations, Rennes, PUR, coll. « Le sens social », p. 83-109.
  • Avec Melaine Cervera, David Mahut, Florence Tardif-Bourgoin, Yana Zdravkova, 2021, « Lieux de vie et d’accueil : une bifurcation dans les trajectoires des enfants comme de ceux qui les accueillent », ONPE Synthèse. Échos de la recherche en protection de l’enfance, n° 1, mars-avril.
  • 2020. « Perdre un parent en contexte relationnel difficile : spécificités de l’orphelinage en protection de l’enfance », Recherches familiales, n° 17
  • 2019. « De l’enfant "placé" à l’enfant "accueilli" : du corps agi au corps agissant », Enfances, familles et générations, 33
  • 2019. Protéger l’enfant. Mise en perspective d’une reconfiguration du statut de l’enfance, éditions Champ social, collection "Questions de société".

Céline (Jung) Loriente a été doctorante en sociologie sous la direction de Colette Bec et a rejoint le Lise en 2011. Sa thèse, intitulée "Protéger l'enfant. Mise en perspective d'une reconfiguration du statut de l'enfance" a été soutenue le 17 décembre 2015. Elle interroge, à partir des mesures administratives de protection de l'enfance qui permettent d'analyser les effets de la contractualisation des aides sociales dans un champ où elles sont peu étudiées, les rapports entre puissance publique et famille et questionne, dans une perspective socio-historique, la place de l'enfant dans la famille et son statut dans la société. Le terrain de la protection de l'enfance permet en effet une approche renouvelée des rapports entre sphère publique et sphère privée, et met en relief autant les dynamiques internes de la famille que son rôle dans l'espace commun, mettant ainsi au jour une nouvelle place et une nouvelle expérience de l'enfance aujourd'hui. La thèse a été publiée en 2019 dans la collection Questions de société des éditions Champ social.
Elle est actuellement chargée de recherche au sein du collectif de recherches en sciences sociales appliquées (CESSA) dont elle un membre fondateur, où elle dirige la recherche TraJAid (Trajectoires et socialisations des jeunes aidants).

Autres informations

Autres publications

  • Traduction et introduction avec Bernard Jung, 2019, Jane Addams, Démocratie et éthique sociale, Ed. Raison et passions.
  • avec Melaine Cervera, Céline Émond, Renaud Hourcade, Rémi Le Gall, 2018. « Mesurer les effets de l’accompagnement social ? » Revue des politiques sociales et familiales, n° 126.
  • avec Melaine Cervera, Céline Émond, Renaud Hourcade, Rémi Le Gall, 2017. « Revue de littérature critique. L’accompagnement social et ses effets sur les bénéficiaires », Dossiers d’étude, Caisse nationale des Allocations familiales, n° 195.
  • 2017. « Les jeunes majeurs sans soutien familial : entre ruptures de parcours et trajectoires toute tracées », Vie sociale, n° 18.
  • avec Melaine Cervera, 2016. « Spécificité de l’accueil des 0-6 ans en protection de l’enfance. Revue de littérature », Observatoire national de la protection de l’enfance.
  • 2010. L’Aide sociale à l’enfance et les jeunes majeurs : comment concilier protection et pratique contractuelle ? Paris, L’Harmattan.