Maëlezig Bigi (Lise/CEET)

 
Maëlezig Bigi

Publications (sélection)

  • 2019, « Passeur d’enquêtes. Comment populariser les liens entre santé et travail ? », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°116.
  • 2019, Phaedra Daipha, Masters of Uncertainty: Weather Forecasters and the Quest for Ground Truth, The University of Chicago Press, Chicago, 2015, 280 p., Sociologie du travail, vol. 61, n°2.
  • 2019, « "Au bout d'un moment on pète un boulon quand on vous prend pour des pions". Marie, téléconseillère, et la (non)reconnaissance au travail », Nouvelle revue du travail, n°14.
  • 2015, Travailler au XXIè siècle. Des salariés en quête de reconnaissance, Robert Laffont, Paris. Avec Olivier Cousin, Dominique Méda, Laetitia Sibaud, Michel Wieviorka
Maëlezig Bigi est chercheuse contractuelle au Centre d'études de l'emploi et du travail. Ses recherches portent sur les rationalisations du travail scientifique, les transformations de l'Etat et la mise en marché des incertitudes météorologiques. Ses recherches portent également sur la régulation du temps de travail et l'articulation des temps sociaux dans les professions hautement qualifiées.
Elle a soutenu en 2016 au Cnam une thèse de sociologie intitulée "Reconnaissance et organisation du travail. Perspectives françaises et européennes", réalisées sous la co-direction de Michel Lallement et Dominique Méda.
Après avoir été doctorante contractuelle puis ATER au Cnam, Maëlezig Bigi est chargée de cours pour les universités Paris Nanterre, Paris Descartes et Lumière Lyon 2. Ses enseignements portent principalement sur la sociologie du travail et de l'emploi, la formation professionnelle, les méthodes quantitatives avec R et la méthodologie de l'enquête et de la recherche.

.

Autres publications

Articles dans des revues à comité de lecture

2019, « Passeur d’enquêtes. Comment populariser les liens entre santé et travail ? », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°116.

2019 , « "Au bout d'un moment on pète un boulon quand on vous prend pour des pions". Marie, téléconseillère, et la (non)reconnaissance au travail », Nouvelle revue du travail, n°14.

2018, The Human "Sustainability of ICT and Management Changes: Evidence for the French Public and Private Sectors", Sustainability, vol. 10(10). Avec Nathalie Greenan, Sylvie Hamon-Cholet, Joseph Lanfranchi

2013, “Y-a-t-il convergence de l’engagement des salariés du secteur privé et des agents de la fonction publique d’Etat face aux changements organisationnels ?", Revue d’économie politique, n°3, vol.132, 2013, p.377-401. Avec Nathalie Greenan, Sylvie Hamon-Cholet, Joseph Lanfranchi 

Recensions dans des revues à comité de lecture

2019, Phaedra Daipha, Masters of Uncertainty: Weather Forecasters and the Quest for Ground Truth, The University of Chicago Press, Chicago, 2015, 280 p., Sociologie du travail, vol. 61, n°2.

Ouvrage

2015, M. Bigi, O. Cousin, D. Méda, L. Sibaud, M. Wieviorka, Travailler au XXIè siècle. Des salariés en quête de reconnaissance, Robert Laffont, Paris.

Chapitres d'ouvrage

2016, « L’évolution du vécu au travail à l’aune des changements organisationnels : une comparaison entre secteur privé et fonction publique d’État », dans Greenan N., Hamon-Cholet S., et Ughetto P., (dirs.), Salariés du public, salariés du privé face aux changements, pp. 65-92. L’Harmattan, Paris. Avec Nathalie Greenan, Sylvie Hamon-Cholet, Joseph Lanfranchi.

Articles de valorisation

2014, « La reconnaissance en sociologie : des identités méprisées à la critique du travail », Les cahiers du Lise, n°10, septembre.

2013, « Qualité de vie au travail : secteurs publics et privés face aux changements organisationnels », Connaissance de l’emploi, n°100. Avec Nathalie Greenan, Sylvie Hamon-Cholet et Joseph Lanfranchi.