Eleanor Breton

  Eleanor Breton est enseignante chercheuse en sociologie et science politique au LISE. Elle travaille sur la dimension territoriale de l’action publique, en particulier sur les politiques locales, de transition écologique et d’adaptation au changement climatique ainsi que sur les politiques sociales. Elle étudie ces politiques publiques par le biais de l’organisation du travail de ses acteurs, des instruments d’action publique, des politiques de réformes et de changement institutionnels. Sa thèse soutenue en 2019 portait sur les politiques territoriales des conseils généraux, à destination des collectivités locales infra-départementales. Elle a reçu le 1er prix du GRALE (Groupement de recherche sur l’administration locale en Europe). De 2020 à 2022, elle a mené une recherche sur les recompositions des services de prévision météo et sur la prise en charge de l’incertitude météo-climatique par les services de prévision météo ainsi que par les usagers professionnels de ces services, en collaboration avec des ingénieurs météorologues de Météo-France. Depuis mars 2023, elle réalise une étude sur les discriminations et les inégalités dans l’accès aux droits sociaux dans le cadre d’un projet franco-allemand pluridisciplinaire (ANR-DFG), et plus particulièrement sur la gouvernance des acteurs de l’Etat social à l’échelle départementale (cas de la Seine-Saint-Denis).

Publications récentes

  • 2024 (à paraître) « Réenchanter l’austérité. L’esprit ingénieur face aux réformes du service public de la météorologie » (avec Maëlezig Bigi), in Le Feuvre (N.), Perrenoud (M.), dir., Les frontières du travail : déplacements, brouillages et recompositions, Toulouse, OctareS.
  • 2023. « Les usagers professionnels des prévisions météorologiques probabilistes : des rapports variés à l'incertitude », La Météorologie, revue de l’atmosphère et du climat n°123.
  • 2022. « Macron, les collectivités locales, les élus », in Dolez (B.), Douillet (A.-C.), Fretel (J.), Lefebvre (R.), dir., L'entreprise Macron 2, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble.
  • 2021. « Pourquoi la "haine" du département », in GIS-GRALE, Droit et Gestion des collectivités territoriales 2021 - Le Local face à la crise sanitaire, Paris, Editions du Moniteur.

Communications ( Sélection)

  • Que faire de l’incertitude du temps qu’il fera ? Quand la prévision probabiliste bouleverse les frontières des expertises professionnelles dans la relation entre prévisionnistes de Météo-France et ses usagers », 10ème congrès de l’AFS, RT 29 Sciences et techniques en société, Lyon, 4-7 juillet 2023.
  • Quand les cadres intermédiaires des collectivités locales “font de la politique”. Variations sur les divisions informelles du travail politico-administratif , Colloque Travail et politique, Ecole doctorale de science politique de l’université Paris 1, Paris, 17 février 2023
  • Les rapports hétérogènes des clients de Météo-France à l’évènement météo et aux informations de prévision probabiliste », Journées R&D de Météo-France - Produits et valorisation de la prévision d’ensemble, Météopole de Toulouse, 5 et 6 décembre 2022.
  • La mise en œuvre des contrats de relance et de transition écologique (CRTE) : les objectifs de transition écologique face aux logiques de régulation financière de la contractualisation », 16ème congrès AFSP 2022, ST 45 - L’environnementalisation de l’action publique locale saisie par son financement, Lille, 5-7 juillet 2022.
  • Les outils des politiques territoriales dans la concurrence entre échelons d’action publique », session Reconfigurations des politiques territoriales dans les zones rurales, 58ème congrès de l’ASDRLF, Transitions, gouvernance territoriale et solidarités, Rennes, 29 juin-1er juillet 2022.

Autres informations

Enseignement :

Lors de son contrat doctoral (de 2012 à 2015) puis d’ATER (2015-2017), elle a enseigné la sociologie des organisations, la sociologie du travail, la sociologie générale dans le cadre de différents diplômes délivrés par le Cnam. Aujourd’hui, elle enseigne aussi la science politique en licence et en master, dans différentes universités. Enfin depuis septembre 2023, elle assure une mission de capitalisation, d’évaluation et d’aide à l’ingénierie du cycle de formation continue de l’INET (institut national des études territoriales) destiné aux directeurs généraux de collectivités locales, dans le cadre d’une collaboration avec le CNFPT (centre national de la fonction publique territoriale).

CV détaillé