Ósia Alexandrina Vasconcelos


VA

Publications récentes (sélection)

  • Carvalho de França Filho, G., Guérin, I., Hillenkamp, I. & Vasconcelos, Ó., 2018. "Une gestion démocratique et solidaire des communs ?, " Revue internationale des études du développement, 233,(1), 163-181.

  • Vasconcelos, Ó., Azevedo, A., Rocha, A. Além das Contas, 2011. "A construção do Estudo de Viabilidade Econômica" In: Casos de Ensino em Cooperativismo e Associativismo. Petrolina : UNIVASF, v.1, p. 123-145.

  • Vasconcelos, Ó., Rocha, A., Azevedo, A., Almeida, A. Oficina Paulo Freire, 2011. "Discutindo Metodologias de Incubação" In: Gestão Social e Gestão Pública: Interfaces e Delimitações. Lavras : Editora UFLA, v.1, p. 269-274.

Ósia Alexandrina Vasconcelos est docteure en Sociologie et en Sciences de Gestion. Elle a soutenu en 2018 la thèse intitulée « Systèmes de Finances Solidaires en France et au Brésil », réalisée sous la direction de Jean-Louis Laville (Cnam-Paris) et de Genauto Carvalho de França Filho (UFBA, Brésil) dans le cadre d’une co-tutelle internationale.

Ses recherches s’inscrivent dans le courant de la sociologie économique et portent sur la dynamique territoriale de l’économie solidaire notamment sur les initiatives citoyennes en France et au Brésil. Ses travaux portent plus précisément sur les finances solidaires, les monnaies sociales, la gestion sociale du territoire et l’éducation populaire.

Elle est maître de conférences à l'Université Fédérale du Reconcavo de Bahia au Brésil depuis 2009 où elle a été chargée de cours, d’encadrement (stages, mémoire de master 1 et certificat de spécialisation) et de projets de recherche-action. Actuellement mise à disposition, Osia Alexandrina Vasconcelos est installée en France depuis 2016, où elle a été chargée de cours pour le Cnam, l’université de Caen, l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Ses enseignements portent principalement sur la sociologie économique, l’économie solidaire, la gestion des associations et le développement territorial.

Elle est actuellement chercheuse post-doctorante au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) travaillant sur l’enquête « Les ressorts de l’engagement dans le mécénat de compétences en associations » mené par le Lise en partenariat avec l'Institut National de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP). Elle est également chercheuse invitée auprès de la Chaire d’Économie Sociale et Solidaire de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM).