Nikola Tietze

Entrée du Cnam rue Saint-Martin.

Publications récentes

  • 2016. "La mobilisation des différences minoritaires. Des dynamiques conflictuelles au-delà de l'ethnicité en France et en Allemagne". In: Ursula Lehmkuhl et al. (éd.): Spaces of difference. Conflicts and cohabitation. Münster: Waxmann, p. 217-230.
  • avec Ulrike Jureit, 2016. "Postsouveräne Territorialität. Die Europäische Union als supranationaler Raum". In: Der Staat, 55, 3 ; p. 353-371.
  • avec Ulrike Jureit (éd.), 2015. Postsouveräne Territorialität. Die Europäische Union und ihr Raum. Hamburg: Hamburger Edition.
  • 2012. Imaginierte Gemeinschaft. Zugehörigkeiten und Kritik in der europäischen Einwanderungsgesellschaft. Hamburg: Hamburger Edition.
Nikola Tietze est chercheure contractuelle à la Fondation de Hambourg pour la promotion des sciences et de la culture (Hamburger Stiftung zur Förderung von Wissenschaft und Kultur, WiKu Hamburg) et chercheure associée au LISE (Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique, CNAM, Paris) ainsi qu’au Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologiques (CADIS, École des Hautes Études Sciences Sociales Paris). Elle enseigne à l'Université de Hambourg.
A l’articulation de la sociologie historique des migrations, de la sociologie du fait religieux et de la sociologie des inégalités sociales, ses recherches portent sur les rapports entre conflits et processus d’européanisation. Dans le cadre d’une approche comparative franco-allemande, ses travaux s'attachent plus particulièrement à analyser les conditions et les manières de transformer d’inégalités et de discriminations en problèmes publics.
Elle a été membre du réseau italien-français-allemand « Entre traditions nationales et réorganisations européennes: Les politiques sociales en tensions » (Villa Vigoni, Loveno di Menaggio (CO) et membre du projet « Strukturwandel der Konfliktbearbeitung in Europa ».