Jean Luc Metzger





photo: J.L.M.




Publications récentes (sélection)

 

  • J.-L. Metzger et S. Maugeri (dir.), “Management tools and the search for performance in public action”, International Journal of Public Sector Performance Management (IJPSPM), vol. 2, n° 2, 2013. 
  • J.-L. Metzger et S. Maugeri (dir.), « Financiarisation et travail », Corpus de la Nouvelle revue du Travail, n° 3, nov. 2013. 
  • J.-L. Metzger, « Chercher sur commande : à propos de la gestionnarisation des études d’usages en entreprise », TransFormations, n°7, 2013, p. 59-84. 
  • J.-L. Metzger et A. Boboc, « Parcours et passages : les recompositions identitaires autour de la retraite », Retraite et société, n° 66, nov. 2013, p. 5-28. 
  • J.-L. Metzger, « Technologies de l’Information et de Communication », in P. Zawieja et F. Guarnieri, Dictionnaire des risques psychosociaux, Paris, Seuil, 2014.
Jean-Luc Metzger est Sociologue du travail, Chercheur (HDR) à Orange Labs, associé au CNAM-LISE et au Centre Pierre Naville. Ses travaux s’organisent autour de trois grands axes interconnectés :
a) Sociologie de la mondialisation. Dans une perspective théorique, il propose un cadre d’analyse permettant d’apprécier les degrés de convergence des phénomènes sociaux, envisagés dans leur dimension globale, en examinant le rôle des élites politiques et économiques ;
b) Sociologie de la gestion. Au sein du Réseau thématique 30, il participe aux réflexions permettant de comprendre le rôle du fait gestionnaire dans les transformations contemporaines, notamment du monde du travail, mais aussi, plus généralement, dans l'ensemble des sphères d'activité ;
c) Changement technico-organisationnel permanent en milieu organisé. Il s’agit ici de dépasser les études micro-situées et de prendre en compte le caractère permanent de l'injonction à changer toutes les dimensions du travail. L’examen porte autant sur les origines que sur les effets d'un tel phénomène, notamment en termes de pérennisation des rapports de domination.

Plus d'informations