Eleanor Breton

 

Dernières publications (sélection)

  • 2019. Co-direction du numéro "Injonctions réformatrices dans l’action publique" de la revue Politix ; co-auteure avec Gwenaëlle Perrier de « Politique des mots d’ordre réformateurs, le travail administratif face aux injonctions modernisatrices de l’Etat » dans ce même numéro.
  • 2017. « ''Simplifier'' l'action publique locale ? Les coûts de la rationalisation des relations financières entre collectivités territoriales. Le cas de la contractualisation mise en place par un Conseil général français » in Vandelli (L.), Guérard (S.), dir., L’impact de la crise économique sur les collectivités locales en Europe, Editions Institut Universitaire Varenne, Clermont-Ferrand, p. 405-423.
  • 2014. Compte-rendu dans Sociologie du travail de D. Demazière, P. Le Lidec (dir.), Les mondes du travail politique. Les élus et leurs entourages, Rennes, PUR, 266 p. 
  • 2014. « Répondre à l'appel (à projets). Récits d’un apprentissage silencieux des normes de l’action publique patrimoniale », Politix, 105 (27).
Eleanor Breton a rejoint le Lise en 2012 en tant que doctorante et travaille sous la direction de Marie-Anne Dujarier (Université Paris 7, LCSP et Lise) et de Brigitte Gaïti (Université Paris 1, CESSP).

La thèse d’Eléanor Breton porte sur la mise en place de dispositifs de financements contractuels dans l’action publique locale dans un contexte de réforme territoriale. Elle s’intéresse à la façon dont ces instruments sont élaborés et mis en œuvre par les collectivités locales du point de vue des représentations, des investissements et des pratiques politico-administratives. Il s’agit de comprendre par ce biais comment ces outils de rationalisation et de « bonne gouvernance » de l’action publique s’inscrivent dans des dynamiques de recomposition des rapports de pouvoir entre les acteurs institutionnels, en fournissant des supports de légitimation politique (notamment par la réorientation des modes de justification de l’intervention publique et des savoirs légitimes auxquels s’adossent ces dispositifs). A partir d’une enquête au sein d’un Conseil général sur la mise en place de la contractualisation, analysée comme la tentative de construction par cette institution d’une emprise politique sur son territoire, cette thèse interroge ce que ces dispositifs peuvent nous apprendre sur les formes contemporaines de gouvernement local et de fabrication du pouvoir.

Diplômée d'un Master 2 Recherche en science politique - Sociologie et institutions du politique, Eleanor a été allocataire d'un contrat doctoral avec mission d’enseignement au Cnam (de 2012 à 2015) puis A.T.E.R. au Cnam (2015-2017). Elle a enseigné la sociologie des organisations, la sociologie du travail, la sociologie générale dans le cadre de différents diplômes au Cnam.

 Plus d'informations

CV détaillé

Communications récentes

  •  « Se saisir de son territoire par la contractualisation de ses aides financières. La politique de soutien aux communes et EPCI des Conseils départementaux », Colloque international IDEP 2016 (interdisciplinarité dans les études du politique) - La gouvernance multiniveaux au carrefour des disciplines, Marne-la-Vallée, 15-16 septembre 2016.
  •  « When competition overrides collaboration. How contractual agreements in French local governments can reinforce hierarchical orders and leadership in a context of financial and political crisis », 24ème congrès de l’Association internationale de science politique, Poznań (Pologne), 23-28 juillet 2016.
  •  « Objectivation scientifique et enjeux de loyauté auprès d'agents d'une collectivité locale en contexte de participation observante », Doctoriales de l'Association française de science politique, Ateliers ETHNOPOL, Paris, 22 juin 2016.
  •  « Prescrire pour exister. Expertise et nouvelle professionnalité dans l'action publique locale : le cas d'un Conseil départemental », 15èmes Journées internationales de sociologie du travail, Athènes (Grèce), 11-13 mai 2016.
  • « Contractualiser les subventions attribuées par un Conseil départemental aux collectivités locales de son territoire : un instrument de volontarisme politique en situation de contraintes ? », 13ème congrès de l’Association française de science politique, Aix en Provence, 22-24 juin 2015.
  • « The Tools of Retrenchment Policies. The Shaping and Uses of a ‘‘Policy Contract’’ in French Local Governments, between Legitimization and Depoliticization », 26ème conférence de la SASE (Society for the Advancement of Socio-Economics), Chicago, 10-12 juillet 2014.  
  • "Répondre à un appel à projets. Ou comment s'effectue l'imposition discrète des normes de l'action publique", Congrès de l'AFS, Nantes, 2. Sept. 2013.