Antoine Bevort

   
 

Publications récentes (sélection)

 
  • A. Bevort et al., (dir), Dictionnaire du travail, Paris, PUF, 2012. 
  • A. Bevort, "De Taylor au néo-management : quelle participation des salariés ?",  Participations, n° 5, 2013/1, p. 33-51.
  • A. Bevort, « Démocratie » in A. Bevort et al., (dir,), Dictionnaire du travail, Paris, PUF, 2012.
  • A. Bevort, « Représentativité » in A. Bevort et al. (dir), Dictionnaire du travail, Paris, PUF, 2012.

Antoine Bevort est sociologue, professeur des Universités au Cnam (à la retraite) ; ancien directeur de l'Ecole doctoral Abbé Grégoire. Au centre des thèmes et objets de ses activités de recherche, il y a une réflexion sur le problème de l’action collective dans les sociétés démocratiques. Entamés à partir de sa thèse qui portait sur La syndicalisation et l’action collective, le cas de la CFTC-CFDT : 1945-1990 dont la problématique reposait sur une lecture non utilitariste du paradoxe de Mancur Olson, ses travaux s’articulent autour de la théorie du capital social en référence notamment au programme de recherche initié par Robert Putnam. Ils comprennent également une dimension comparative, intra ou internationale, inspirée de la démarche sociétale. L’action collective, le capital social et la démocratie constituent les thématiques des travaux de recherche.

Plus d'informations

 

Objets et terrains de recherche

Les relations professionnelles à travers l’étude du syndicalisme appréhendé comme une forme d’action collective et de capital social, les politiques publiques (politique de la ville, politique éducative), la citoyenneté démocratique politique et sociale à travers l’étude de certaines pratiques de démocratie participative comme les conseils de quartier, les forums citoyens, etc., et l’analyse de la démocratie sociale, les objets et terrains sont autant que possible étudiés dans une perspective comparative afin de mieux dégager le sens des pratiques sociales, politiques et civiques.

Direction de recherches

Liens sociaux, pratiques des associations, Action publique, Un monde en changement (Lise-Cnam-Cnrs/Fonda/Profession Banlieue, Le petit Ney) (2007-2010). En co-direction scientifique avec B. Eme et J-P. Worms, la recherche a analysé les conditions d’engagement et de mobilisation des citoyens dans les associations et leur articulation avec les politiques publiques régionales. L’équipe a réuni dans une démarche de recherche action partagée des acteurs engagés dans des activités associatives et des chercheurs familiers de ce terrain, conformément à la démarche du programme PICRI du Conseil régional de l’Île-de-France qui a financé ces travaux.