Anne Petiau (dir.)

De la prise de parole à l'émancipation des usagers

1 octobre 2021


Cet ouvrage réunit des contributions de : Frédéric Blondel, Normand Boucher, Louis Bourgois, Marion Carrel, Pierre-Henri Casamayou, Francis Charrier, Annamaria Colombo Wiget, Yaëlle Dauriol, Marie Debrus, Carmen Delavaloire, Benoit Eyraud, Patricia Fontannaz, Abraham Franssen, Claire Heijboer, Marie Jauffret-Roustide, Céline Letailleur, Isabelle Maillard, Siegfried Marque, Hervé Moisan, Pierrine Robin, Suzanne Rosenberg, Philippe Warin, Aude Wyart.
 

Préface de Christophe Robert de la Fondation Abbé Pierre, postface de Patrick Cingolani. Couverture par Corinne Jullien. Avec le soutien de Buc Ressources, de l'Ecole Pratique de Service Social (EPSS) et de la Chaire PUBLICS des politiques sociales.

Les recherches collaboratives et participatives suscitent un intérêt croissant dans le secteur du travail social et dans le champ scientifique. Peu de travaux ont cependant porté sur la question spécifique de la participation des usagers des politiques sociales.

Pourquoi favoriser la participation des citoyens et des usagers ? Comment et selon quelles modalités les personnes participent-elles aux recherches ? Dans quelle mesure parviennent-elles à modifier les services d’aide et d’accompagnement, la formation professionnelle des intervenants sociaux et les politiques publiques ? En quoi ces recherches contribuent-elles au débat démocratique, aux prises de parole et à l’émancipation de ces publics ? Fruit de regards croisés, ce livre porte sur les recherches dans le champ de l’intervention sociale qui visent un horizon de changement des personnes, des institutions et des rapports sociaux.

Cet ouvrage présente des expériences concrètes menées en France et à l’étranger, en les replaçant dans différentes traditions de recherches participatives. Il fournit ainsi aux chercheurs, aux usagers et aux professionnels des repères théoriques mais aussi des outils concrets pour s’engager dans de telles pratiques.

Site de l'éditeur