Thomas Amossé (Lise/CEET)

T. Amossé

Publications récentes

  • A paraître, « Homo statisticus. A history of France’s general public statistical infrastructure on population since 1950 » in Andrea Mennicken et Robert Salais (eds), The New Politics of Numbers: Quantification, Administrative Capacity and Democracy, Palgrave Macmillan.
  • 2020 (avec Masclet Olivier, Bernard Lise, Cartier Marie, Lechien Marie-Hélène, Siblot Yasmine et Schwartz Olivier ; dir.), Etre comme tout le monde. Employées et ouvriers dans la France contemporaine, Raison d’agir, 473 p.
  • 2019, La rénovation de la nomenclature socio-professionnelle (2018-2019), Rapport du groupe de travail, Cnis, 133 p.
  • 2019 (avec Cartier Marie), « « Si je travaille, c’est pas pour acheter du premier prix ! ». Mode de consommation des classes populaires depuis leurs ménages stabilisés, Sociétés Contemporaines, n°114, pp. 89-122.
  • 2019 (avec Askenazy Philippe, Chevalier Martin, Erhel Christine, Petit Héloise, Rebérioux Antoine), « Relations sociales et ajustements à la crise : une analyse micro-statistique comparative franco-britannique », International Labour Review, vol. 158, issue 3, pp. 509-535.

Thomas Amossé est sociologue et statisticien, administrateur de l’Insee au Cnam, membre du Lise et affilié au CEET. Après un début de carrière réalisé comme statisticien public à l’Insee (2000-2003), puis à la Dares (2003-2006), il a rejoint le CEE pour se consacrer à des travaux de recherche en sciences sociales. Depuis l’intégration au Cnam du CEE (2016), devenu à cette occasion le CEET, il est membre du Lise. Ses thèmes et objets de recherche s’articulent autour de trois domaines : la socio-économie du travail et de l’emploi, la sociologie des classes sociales et la socio-histoire de la statistique. Les instruments quantitatifs y occupent une place centrale, que ce soit comme méthode ou comme objet. Il a récemment présidé le groupe de travail du Cnis en charge de la rénovation de la nomenclature socioprofessionnelle.

Le CV de Thomas Amossé

 Plus d'informations

Objets et terrains de recherche

  • Socio-économie du travail et de l'emploi : analyse statistique des transformations du monde du travail (mobilité professionnelle ; conditions de travail et santé ; organisation du travail ; relations professionnelles)
  • Sociologie des classes sociales : formation et déformation des groupes sociaux (cadres ; travailleurs intellectuels, non qualifiés, indépendants ; classes populaires), modèle des classes sociales (représentations ordinaires, savantes et administratives
  • Socio-histoire des sciences sociales : sources et instruments statistiques (catégories socio-professionnelles ; notion de ménage, variable de sexe ; enquêtes de la statistique sociale), sciences sociales du travail et de l’emploi (disciplines, courants et institutions).

Projets en cours

  • Comparaison modèles nationaux britannique et français à partir de Wers et de Reponse (synthèse ; avec A. Bryson, J. Forth et H. Petit).
  • Pratiques télévisuelles et stratification sociale (exploitation des enquêtes Pratiques culturelles ; avec Olivier Masclet).
  • Histoire, principes et usages de la nomenclature socioprofessionnelle (synthèse ; avec Olivier Chardon).
  • Nouvelles catégorisations liées à la nomenclature socioprofessionnelle (avec Joanie Cayouette-Remblière).
  • L'élite socioprofessionnelle (avec Milan Bouchet-Valat).
  • Site dédié à la PCS (coordination pour le Cnam-CEET ; avec l'Insee, Progedo et l'UVSQ-Printemps).
  • Les catégorisations ordinaires du repérage social.