L'axe PAS : Politiques et action sociale

Depuis une trentaine d’années, le champ de l’intervention sociale connaît des mutations profondes qui affectent autant les métiers du social que la rationalité des politiques publiques, aux niveaux national et international, mais proviennent aussi d’interventions citoyennes ou de nouveaux acteurs sociaux. Plutôt que d’analyser indépendamment ces transformations, l’axe "Politiques et action sociale : Acteurs et régulations" se propose de les appréhender ensemble, pour rendre compte de l’interdépendance croissante entre les trois catégories d’acteurs : acteurs publics, professionnels et citoyens. Nous nous efforçons donc d’intégrer trois niveaux : l’étude des politiques sociales, de leur conception à leur mise en œuvre et leurs réceptions, de l’échelon international à l’échelon local ; la recherche sur les métiers et les publics de l’intervention sociale ; l’exploration des actions citoyennes, bénévoles ou militantes dans le champ du  social, en particulier les nouvelles formes de conflictualité pour l’accès aux droits sociaux.
 

Le programme du séminaire interne de l'axe PAS est structuré depuis l’année 2013 autour d’une thématique centrale : Autonomie, dépendance(s), interdépendance(s). L’objectif est d’étudier la façon dont ces trois notions sont pensées et mises en pratique sur les différents terrains de recherche du domaine de l’intervention sociale. Notre questionnement porte sur les différents statuts, définitions et vécus de la dépendance et de l’autonomie, ou encore sur les liens d’interdépendance, qu’ils soient prescrits ou « en cours de construction » selon les acteurs et les terrains. Après une exploration des apports théoriques sur ces notions,  les séances en 2013 ont abordé la façon dont elles font sens sur chaque terrain.

A titre d’exemple on s’intéresse, dans le domaine des politiques sociales et de santé, au chantier sur la dépendance des personnes âgées, handicapées ou jugées inaptes au travail ; aux nouvelles formes de coopération, d’échange et de solidarité qui permettent de défendre une autre conception de l’autonomie que celle prescrite par les institutions ; ou encore, dans le domaine des politiques familiales, aux attentes réciproques des institutions et des parents, ainsi qu’à  la conception que les différentes parties se font de l’autonomie ou de la dépendance. 

Un exemple de thématique de recherche fédératrice au sein de l'axe PAS

Différents travaux de l’axe portent sur les enjeux de redéfinition de la parentalité et illustrent notre engagement de recherche dans des travaux qui articulent des analyses « de terrain » et l’étude des transformations des cadres de l'action publique. Au-delà des réflexions sociétales sur les parentalités émergentes (familles monoparentales, recomposées, homoparentalité, etc.), des débats s'engagent aujourd'hui sur les nouveaux modes d'exercice de la parentalité, leurs conséquences sur les dynamiques de socialisation et surtout leurs interactions avec les injonctions institutionnelles.

Le programme du séminaire interne de l'Axe PAS