Spieser Catherine

Entrée du Cnam rue Saint-Martin.

Publications récentes

  • avec Béthoux Elodie, Mias Arnaud, Blache Guillaume, Dupuy Camille, Jobert Annette, Renoux Jean-Louis, Tallard Michèle et Vincent Catherine (2015), « Dialoguer plus mais sur quoi? Les régulations d’entreprise en matière d’emploi, de formation et de conditions de travail», Revue de l’IRES N°84, 1, p. 91-123.
  • avec M. Galetto et P. Marginson, (2014), “Collective bargaining and reforms to hospital health care provision: a comparison between the United Kingdom, Italy and France”, European Journal of Industrial Relations Vol. 20 N°2, June, p. 131-147.
  • Spieser, C. (dir.) (2013), L’emploi en temps de crise. Trajectoires individuelles, négociations collectives et action publique, Paris, éditions Liaisons.
  • Spieser C. (2013), “La fin du modèle de flexicurité face à la résilience des modèles nationaux ? Syndicats et négociations sur l’emploi en Allemagne, en France et en Italie.” Politique Européenne n°42, 2013/4, p. 72-95

Docteure de l’Institut Universitaire Européen de Florence (2009), Catherine Spieser a rejoint le Lise en septembre 2015 en tant que chercheure contractuelle. Elle est chercheure associée au Centre d’études de l’emploi et du travail.

Après une thèse consacrée à l’institutionnalisation des politiques de l’emploi en Pologne après 1989, ses travaux portent sur les régulations comparées de l’emploi en Europe, tant sous l’angle des politiques publiques que sous l’angle des négociations collectives à différents niveaux (interprofessionnel, branche, entreprise). Elle a participé à plusieurs projets collectifs sur ces thèmes, avec des équipes françaises et européennes.

Depuis 2005, elle a enseigné dans des cursus de sociologie et science politique, notamment des cours à dimension européenne ou comparative ainsi que la sociologie de l’action publique et des politiques sociales. Elle a été auparavant post-doctorante au Centre d’études de l’emploi et coordinatrice scientifique au Centre d'études européennes de Sciences Po.

Plus d'informations

Autres publications

  • Spieser C. et K. Sztandar-Sztanderska (2011), “The mobilization that was not. Explaining the weak politicization of the issue of unemployment in Poland”, in The Mobilization of the Unemployed in Europe, edited by D. Chabanet and J. Faniel. New York, Palgrave, p.247-275