Julie Couronné

 

 Dernières publications

  
 
  • "Pour un usage sociologique du dessin. Réflexions méthodologiques à partir de l'étude d'un cas" (2016), Agora Débats Jeunesses

  • M. Loison-Leruste, J. Couronné, F. Sarfati, La Garantie jeunes en action : parcours et usages du dispositif, Rapport de Recherche, n°101, CEET, nov. 2016

    Recension pour Sociologies pratiques, 2015/1, mai, n°30, "Aziz JELLAB. L’émancipation scolaire. Pour un lycée professionnel de la réussite", Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2014, 202 p.

  • J. Couronné, M. Becquemin et A. Mardon, « Absentéismes scolaires. Étude des motifs exprimés par les jeunes lors d’un rappel à la loi », Sociétés et Jeunesses en Difficulté, 2013.

  • J. Couronné, M. Becquemin, Le rappel à la loi des collégiens absentéistes. Autopsie d’un dispositif innovant. Observatoire National de l’Enfance en Danger, Décembre 2012, 146 p.
Julie Couronné a rejoint le LISE en 2008. Elle a réalisé une thèse de sociologie sur le traitement des manquements à l’obligation scolaire entre Éducation nationale et Protection l’enfance sous la direction de Michel Chauvière (DR, CNRS/CERSA) et de Michèle Becquemin (MCF, UPEC/REV-CIRCEFT).
Selon une approche ethnographique, elle s’est intéressée à la manière dont les professionnels de l’école (CPE, surveillants, enseignants, assistantes sociales scolaires…) et les travailleurs sociaux (assistantes sociales et éducateurs spécialisés de l’aide sociale à l’enfance et de la Justice des mineurs…) organisent leur travail au quotidien pour contrôler, sanctionner, aider et protéger ces enfants désignés comme étant absentéistes. Elle a également étudié la construction du problème public de l’absentéisme scolaire depuis les lois Ferry jusqu’à aujourd’hui. Elle a démontré que, selon les époques, la prise en charge de ces enfants s’est justifiée au nom d’une enfance "dangereuse" et/ou d’une enfance "en danger".
Elle participe aux séminaires de l’axe « Politique et action sociale : acteurs et régulation » du LISE depuis 2008. Elle a animé le séminaire des doctorants du LISE pendant un an (2011) ainsi qu'un atelier d’écriture (2012).
Julie Couronné a enseigné en tant qu’ATER en intervention sociale au CNAM entre 2010 et 2012 et a également enseigné à l’Université Paris Est Créteil (UPEC) en tant que chargée de TD entre 2008 et 2009.
Depuis mai 2015, elle est chercheure contractuelle au Centre d'études de l'emploi et du travail, travaillant sur l'insertion sociale et professionnelle des jeunes.
Titre de la thèse : "Le traitement des manquements à l'obligation scolaire. Enjeux et recompositions entre Education nationale et Protection de l'enfance", janvier 2015, 429 p.

 Plus d'informations