Isabelle berrebi Hoffmann

 

photo: 
 

Publications récentes (sélection)

  • Berrebi-Hoffmann I., Saint Martin A. (coord.), 2016. « Dynamiques de l’intime- controverses sur le commun et le privé », Socio n°7, décembre, éditions de la FMSH.
  • Berrebi-Hoffmann I. (dir.). 2016. Politiques de l’intime - Des utopies d’hier aux mondes du travail d’aujourd’hui, Paris, La Découverte, coll. Recherches, Nouvelle édition numérique, Paris, La Découverte.
  • I. Berrebi-Hoffmann, 2013. « Penser le changement au-delà des acteurs et des institutions: la cultural sociology aux Etats-Unis (1990-2012) », Socio, n°1, p.119-140. 
  • I. Berrebi-Hoffmann, 2012. « Des mondes du travail sans hiérarchie ? », in Les organisations, Auxerre, éd. Sciences humaines, p. 171-182.
Isabelle Berrebi-Hoffmann est sociologue et chercheure au CNRS. Elle a été professeure au Groupe HEC (1999-2001)et a dirigé le Lise (2009-2013). Elle est actuellement professeure et chercheure invitée à l'université d'Harvard,Cambridge, Massachusetts, Etats-Unis, (2015-2017) où elle est également co-chair (avec Tamar Herzog) du groupe et séminaire de recherche « Transformation of Work in Contemporary Capitalism » au Minda de Gunzburg Center for European Studies. Elle a enseigné la sociologie classique américaine, la sociologie des organisations, la théorie de jeux et les théories de l’action et de la décision dans diverses institutions, d’abord à l’université de Pennsylvanie, Etats-Unis (Wharton - Lauder Institute 1990-1992), puis à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, à l’université Paris Dauphine, au groupe HEC entre 1993 et 2006 ainsi qu’au CNAM depuis 2005. Elle a été professeur ou chercheure invitée, aux universités de Pennsylvanie (Upenn), d'Erfurt (Allemagne), et de Harvard (département d’Histoire).
Les champs de recherches privilégiés d’Isabelle Berrebi-Hoffmann couvrent plus particulièrement les domaines suivants : la sociologie des professionnels de l’expertise (consultants, élites réformatrices), la sociologie des mondes du travail informatique (formes productives horizontales, nouvelles formes d’emploi et de subordination, culture du libre), la sociologie de la circulation transnationale des idées managériales (NPM, évaluation, recours au marché), la socio-histoire du genre, la sociologie économique et l’histoire de la sociologie nord-américaine ainsi que les théories de l’action et de la décision.
Elle a coordonné, avec Olivier Giraud et Theresa Wobbe, l'ANR Marianne 2 et elle a participé à l'ANR ZOGRIS.

Plus d'informations

  • Autres publications

- 2012. « Impossible subordination ? Figures de la relation hiérarchique dans les services informatiques », in P. Cingolani, B. Friot (dir.), Un travail sans limites, Toulouse, Erès, janvier, p.59-80.
- 2012. « Bureaucratie », in A. Bevort, et al. (dir.), Dictionnaire du travail, Paris, PUF, p. 55-60.