Amossé Thomas



 
Entrée du Cnam rue Saint-Martin.

Publications récentes

  • Thomas Amossé et Jean-Michel Denis (coordination et introduction), 2016, dossier « La discrimination syndicale en question : la situation en France », Travail et Emploi, n°145, p. 5-30 et p. 5-196.
  • Thomas Amossé, Alex Bryson, John Forth, Héloïse Petit (direction), 2016, Comparative Workplace Employment Relations. An Analysis of Practice in Britain and France, Palgrave Macmillan UK, XXV-296 p.
  • Thomas Amossé, 2016, « Droit et statistique : éléments d’une histoire croisée. Ce que nous apprennent les œuvres d’Alain Desrosières et Alain Supiot » in Dalloz M. (dir.), Variations juridiques et sociologiques. Regards experts sur de grandes mutations du Droit, p. 15-46.
  • Thomas Amossé, 2016, « The Centre d’Etudes de l’Emploi (1970-2015): Statistics – on the cusp of Social Sciences and the State », in « Conventions and quantification in economy, politics and statistics - historical perspectives », Historical and Social Research, p. 72-95.
Thomas Amossé est sociologue et statisticien, administrateur de l’Insee au Cnam, membre du CEET et affilié au Lise. Après un début de carrière réalisé comme statisticien public à l’Insee (2000-2003), puis à la Dares (2003-2006), il a rejoint le CEE pour se consacrer à des travaux de recherche en sciences sociales. Depuis l’intégration au Cnam du CEE (2016), devenu à cette occasion le CEET, il est affilié au Lise. Ses thèmes et objets de recherche s’articulent autour de trois domaines : la socio-économie du travail et de l’emploi, la sociologie des classes sociales et la socio-histoire de la statistique. Les méthodes et instruments quantitatifs y occupent une place centrale, que ce soit comme objets ou comme moyens de recherche.
 

 Plus d'informations

Autres publications

  • Thomas Amossé, 2016, « Droit et statistique : éléments d’une histoire croisée. Ce que nous apprennent les œuvres d’Alain Desrosières et Alain Supiot » in Dalloz M. (dir.), Variations juridiques et sociologiques. Regards experts sur de grandes mutations du Droit, p. 15-46.
  • Thomas Amossé, 2016, « The Centre d’Etudes de l’Emploi (1970-2015): Statistics – on the cusp of Social Sciences and the State », in « Conventions and quantification in economy, politics and statistics - historical perspectives », Historical and Social Research, p 72-95.

Objets et terrains de recherche

Socio-économie du travail et de l'emploi : analyse statistique des transformations du monde du travail (mobilité professionnelle ; conditions de travail et santé ; organisation du travail ; relations professionnelles)

Sociologie des classes sociales : formation et déformation des groupes sociaux (cadres ; travailleurs intellectuels, non qualifiés, indépendants ; classes populaires), modèle des classes sociales (représentations ordinaires, savantes et administratives)

Socio-histoire des sciences sociales : sources et instruments statistiques (catégories socio-professionnelles ; notion de ménage, variable de sexe ; enquêtes de la statistique sociale), sciences sociales du travail et de l’emploi (discipline, courants et institutions).

Projets en cours

Socio-économie du travail et de l'emploi :

  • Une comparaison des établissements français et britanniques à partir de Wers et de Reponse : projet fondation Leverhulme (coord. avec John Forth ; avec P. Askenazy, A. Bryson, C. Erhel, J. Forth, H. Petit, A. Rebérioux, Z. Salibekyan).
  • Relations sociales et modes d’ajustements pendant la crise, une comparaison franco-britannique (coord. ; avec P. Askenazy, M. Chevallier, C. Erhel, H. Petit, A. Rebérioux).
  • Genre, position professionnelle et évolution des salaires avec la crise (avec Z. Salibekyan).
  • Organisation du travail et santé (avec L. Wolff).

Sociologie des classes sociales :

  • Les classes populaires contemporaines : projet ANR Claspop (participation au comité de pilotage ; coord. par O. Masclet), dont une analyses de la transformation des emplois du temps (avec C. Brousse) et des budgets de famille (avec M. Cartier et R. Sinthon), et des réflexions sur la notion de milieu social.
  • Le repérage ordinaire des positions sociales : projet Cordi (co-concepteur ; avec C. Brousse, E. Pénissat et R. Sinthon), cours séminaire Décrire la société (coord. J. Deauvieau).
  • L’évolution du modèle des classes sociales.

Socio-histoire des sciences sociales :

  • Les usages de la nomenclature socio-professionnelle entre 1982 et 2012 (avec E. Pénissat, E. Pierru).
  • L’histoire des enquêtes de la statistique sociale en France, projet sur l’histoire et la sociologie de la quantification (coord. R. Salais et A. Meniken ; MSH Nantes -IEA-WIKO).